Est: de Karamanmaraş à Kars

citadelle d'Urfa

L'Est de la Turquie est moins connue des touristes, c'est pourtant une partie de la Turquie très intéressante et très variée. Patrimoines kurde, arménien, arabe et ottoman s'entremêlent sans se mélanger.
Nous sommes là aux confins du pays, aux frontières syrienne, irakienne, iranienne, azéri, arménienne et géorgienne.
Dans le passé la région a été dirigée par les kurdes (descendants des mèdes), les arméniens, les perses.
Aujourd'hui les kurdes y sont majoritaires. La zone la plus authentiquement kurde est traitée à part dans la page Kurdistan.

Malatya

Grosse ville sans charme, mais capitale de l'abricot tout de même. Son bazar sans grand intérêt en regorge. C'est un bon point de départ pour grimper le Nemrut Daği.

photos de Malatya

Nemrut Daği

Site majeur à visiter (en dehors de l'hiver car inaccessible). C'est un roi du royaume de Commagène (Antiochos) qui se fit faire un mausolée au sommet de la montagne. Son tombeau est enseveli sous un énorme tumulus. Mais ce qui est à voir ce sont les deux faces est et ouest du sommet, terrasses symétriques ornées des énormes statues de pierre représentant Antiochos mais aussi Zeus-Ahura Mazda, Apollon-Mithra, Herakles, un lion et un aigle. Y aller au coucher et au lever du soleil pour voir chaque terrasse sous la plus belle lumière.

photos du Nemrut Daği

Van

Posée au bord du lac d'un joli bleu qui porte le même nom, la ville sans grand charme est dominée par les ruines d'une imposante forteresse en cours de restauration. A ses pieds, la ville originelle arménienne totalement détruite en 1915...
Van est la plus grande ville de l'extrême-orient turc, poussiéreuse et nonchalante.

photos de Van

Kars

Charmante petite ville perdue sur un immense plateau aux confins de la Turquie, Kars vaut le détour pour les vestiges de son passé multiculturel arménien, seljoukide, russe et turc: belle forteresse en basalte dominant la ville, maisons de maître russes datant du XIX ème siècle, époque ou Kars était russe, églises orthodoxes. C'est aussi une ville animée, active commercialement, fameuse pour son miel et son fromage.

photos de Kars

Ani

Site archéologique incontournable, Ani ancienne capitale arménienne opulente n'est plus qu'un champ de ruines le long d'un profond canyon qui fait office de frontière entre la Turquie et l'Arménie.
Le site a cependant beaucoup de charme et recèle plusieurs bâtiments toujours debout: remparts, églises, monastères, un palais seljoukide très mal restauré et une très vieille mosquée.

photos d'Ani

Erzurum

Grosse ville perdue au fond du plateau anatolien et adossée à une montagne longtemps enneigée, hivers et étés rudes. Pas grand chose à voir sinon la medersa (école coranique) du XIIème siècle aux minarets jumeaux.

photos d'Erzurum

Karamanmaraş

Aucun touriste dans cette petite ville de province qui a donné à la Turquie son fameux "dondurma", crême glacée élastique partout distribuée dans le pays. Cette glace est faite de lait de chèvre, de parfum et surtout de salep, la racine d'une orchidée locale qui lui donne élasticité et densité.
Le bazar est à voir, ainsi que le point de vue sur la ville depuis le parc de la citadelle. Une superbe mosquée aux minarets aériens posée à flanc de montagne se voit de très loin dans la vallée. Le patissier Mado sur la grand-rue est réputé pour ses dondurma...

photos de Maraş

suite: Est kurde