Anatolie

Ankara

La capitale de la Turquie se trouve au coeur du pays, au climat rude aussi bien l'été que l'hiver.
La ville s'étend au milieu d'un paysage de collines, avec de grandes avenues et quelques vieux quartiers (ce n'est pas une ville nouvelle, elle existait à l'époque hittite et fut fortifiée par les gaulois 'galates').
Le mausolée grandiose de l'inévitable Mustafa Kemal, ancien chef de l'Etat et fondateur de la république turque vaut le détour pour prendre la mesure du phénomène Atatürk dans ce pays.
Il y a quelques vestiges romains dans le centre ville et sur un pic rocheux une citadelle byzantine d'où la vue est superbe, environnée par un quartier de très vieilles maisons.

photos d'Ankara

Konya

Il faut à tout prix voir Konya, la ville sainte de l'Islam posée au milieu d'un immense plateau aride aux reliefs doux. Le centre ville possède un vieux quartier marchand animé, de nombreuses mosquées et le fameux monastère (tekke) des derviches tourneurs maintenant transformé en musée.
A l'intérieur, le tombeau de Rumi 'Mevlana', le fondateur de l'ordre religieux, et la salle de cérémonie attenante sont impressionnants par la richesse des lieux et la ferveur des pèlerins qui s'y pressent.
Son dome en faïence turquoise est unique et symbole de la ville, à proximité un beau cimetière contient de nombreuses tombes des derviches reconnaissables à leur turban vert. Le centre ville tourne autour d'une petite colline où est érigée une très vieille mosquée, entourée de nombreux jardins de thé et d'où partent des avenues en étoile.
Festival des derviches tourneurs : chaque année du 1er au 17 décembre a lieu le festival des derviches tourneurs, Sema Mevlevi, évènement unique qui a lieu dans le nouveau centre culturel de la ville.

photos de Konya
Sema Mevlevi 2008 à Konya
(festival annuel des Derviches tourneurs)
vidéo (flash 640x450)

Kayseri

Kayseri, c'est l'antique Césarée et l'ancienne capitale de la Cappadoce. A voir: la citadelle, l'ensemble religieux "Hunat Hatun" qui comprend une mosquée, une medressa et un mausolée, le tout du XIIIème, et enfin le grand bazar particulièrement animé. Spécialité incontournable de la ville: le pastirma, du boeuf séché aillé et très épicé qui fait le délice de tous les turcs.

photos de Kayseri

Amasya

Amasya est selon moi la plus jolie ville turque. C'est une ville moyenne qui s'étire le long d'une rivière qui serpente dans une vallée encaissée entre de hautes collines rocheuses. En plein centre-ville une falaise creusée de plusieurs mausolées royaux avec en son sommet une forteresse, s'expose comme un décor de théatre. En bas, sur la berge, une ribanbelle de maisons ottomanes en bois, délicatement restaurées. Parcs et jardins publics alternent le long de la rivère. Ici et là de vieux bâtiments: mosquées, hammams, bazar et caravansérail.
Le climat y est adouci par la proximité de la Mer Noire.
Pas étonnant que les habitants soient particulièrement accueillants et tranquilles...
C'est une ville chargée d'histoire aussi: son nom vient de "Amasis", reine des Amazones, qui en avaient fait leur capitale, ainsi que les rois du royaume du Pont "Mithridate I II III...", le géographe romain Strabon y est né, César aurait prononcé son fameux: "Veni, Vidi, Vici" à propos de sa victoire lors d'une bataille dans la campagne toute proche, et Atatürk y a déclaré le début de la guerre d'indépendance.

photos d'Amasya