LYCIE et TURQUIE en basse saison

visiter istanbultombe d'aziyadéturquie coup de coeurvisite rapide

 

 

ATTENTION !
L'actualité récente oblige à dire que le pays n'est plus vraiment sûr.
Les actes terroristes se multiplient et le gouvernement réagit violemment à tout ce qu'il appelle "déstabilisation de l'Etat". Il y a donc une ambiance tendue dans le pays qui peut amener des tracas pour ne pas dire du danger pour les touristes, notamment occidentaux.
Mieux vaut attendre des jours meilleurs.
Pour les courageux qui aiment les bonnes affaires par contre, c'est le moment d'y aller pour pas cher, tout se négocie au plus bas prix...

Il est loin le temps de la Turquie vue dans les films Midnight Express (1978) et Yol (1982) (films au demeurant à voir absolument ou revoir) qui ont dissuadé toute une (ma) génération de découvrir la Turquie...
La Turquie est devenue un pays qui compte au niveau mondial, tant du point de vue économique que du point de vue diplomatique. Sa situation géopolitique, pont entre l'Europe et l'Asie, entre Occident et Proche Orient en font un acteur de plus en plus influent. Démocratie républicaine et laïque (depuis 1923) gouvernée par un parti musulman, la Turquie était devenue un modèle possible pour les populations progressistes des pays récemment libérés de la dictature (Egypte, Lybie, Tunisie, bientôt Syrie).
Le gouvernement actuel, dirigé par le parti AKP, musulman modéré et conservateur aux idées économiques libérales, a connu ces dix dernières années l'embellie économique et le succès politique, mais il glisse insidieusement vers l'autoritarisme et le renoncement aux principes laïques édictés par le fondateur de la Turquie moderne, Mustafa Kemal.
Les avancées récentes concernant les problèmes majeurs du pays (négociations pour la reconnaissance de l'identité kurde et de leur intégration, timides pas en avant en direction des arméniens) sont contrebalancées par une répression accrue des opinions dissidentes (accroissement des arrestations de journalistes, intellectuels, militants) et une islamisation (sunnite) rampante de la société à travers de nouvelles lois qui ne font pas du tout l'unanimité (avortement très encadré, consommation d'alcool criminalisée, promotion du passé "ottoman" au détriment du passé réel du pays (hittite-grec-kurde-arménien-turc), déclarations médiatiques sur le devoir de moralité...).
La forte personnalité et l'ambition du premier ministre actuel (Recep Tayyip Erdoğan) qui veut briguer la présidence après en avoir renforcé les pouvoirs (aujourd'hui symboliques), sa "folie des grandeurs"
.....


Restos du Coeur